DERNIÈRES ACTUALITÉS

2éd. de la conférence internationale sur la mobilité durable

Mr Khalid CHERKAOUI, Secrétaire Général du Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, a participé, mardi 16 mai 2017 à Marrakech, à l’ouverture des travaux de la 2ème édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable à laquelle a assisté le CNPAC.

Ladite conférence est organisée par la Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) en partenariat avec la Fédération Internationale des Routes (IRF), sous le thème : «Relever les défis de l’Afrique en matière de transport et de mobilité durable ».

Dans son allocution, Mr CHERKAOUI a rappelé que le Maroc a entrepris depuis une décennie un certain nombre de projets importants visant le développement de la mobilité durable.

En ce qui concerne les projets menés par le Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau et les projets développant la mobilité durable il a cité :

– La programmation de 1500 km de Lignes ferroviaires Grande Vitesse (LGV) pour desservir les grandes villes du Royaume;

– La promotion et développement du transport ferroviaire qui, de par sa vocation de transport de masse, joue un rôle beaucoup plus important dans la réduction de la consommation d’énergie et par ce biais, la réduction des émissions des Gaz à Effets de Serre;

– La mise en place d’une stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique visant la création de plates-formes logistiques multi-flux qui permettront la gestion rationnelle des flux de marchandises. Une forte réduction des émissions de CO2 liées au transport de marchandises, estimée à 35% à l’horizon de 2030, est attendue grâce à cette stratégie;

– Le renouvellement du parc des transports routiers en instituant des primes à la casse et en renouvelant des véhicules de transport routier de marchandises ayant au moins 15 ans d’âge et l’élargissement de ce programme pour l’ensemble des véhicules de transport routier;

– L’adoption du principe de l’éco-conduite au sein des programmes de formation à la conduite professionnelle initiale et continue, visant le perfectionnement d’une conduite rationnelle, sûre et économique;

– L’adoption d’une norme de dépollution équivalente à la norme «Euro IV» pour l’homologation des véhicules neufs;

– La mise à niveau des centres de visites techniques, à travers notamment l’obligation d’être équipés par les opacimétres et les analyseurs de CO2, ce qui permet un contrôle rigoureux des véhicules en termes d’émissions lors des visites techniques;

– Le développement du réseau des voies express à 2100 Km à l’horizon 2035.

Cette conférence a été l’occasion pour la signature de deux conventions à savoir :

1 – Une convention cadre de partenariat pour la promotion innovante des énergies renouvelables et la mobilité électrique sur les autoroutes du Maroc entre la Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) et l’Institut de Recherche sur l’Énergie Solaire et en Énergies Nouvelles (IRESEN);

2 – Une convention de projet pour promouvoir la mobilité électrique au Maroc entre la Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) et l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN) et SCHNEIDER Electric Maroc.

Cette conférence a également été l’occasion pour présenter les conclusions de la COP22 pour le secteur du transport et de débattre des défis auxquels fait face le continent Africain en matière de mobilité et développement durable. @METLE

slide_template:
default

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Log In

Create an account