DERNIÈRES ACTUALITÉS

Session de formation tenue à Marrakech sur l’application des dispositions de la loi n ° 14-116 relatives au code de la route tel que modifié et complété de la loi n ° 05-52

Le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Chargé du Transport, M. Mohamed Najib Boulif a souligné, lundi 24 avril 2017 à Marrakech, l’importance de l’unification de l’action du contrôle routier au niveau national.

“Nous voulons aujourd’hui jeter la lumière sur les nouveautés de la loi 52-05 portant Code de la route et passer en revue les mesures nécessaires pour unifier l’action de contrôle au niveau géographique du Royaume et au niveau des services chargés de contrôle”, a indiqué M. Boulif, qui s’exprimait à la cérémonie d’ouverture d’une session de formation sur l’application des dispositions de la loi 116-14 modifiant et complétant la loi 52-05 portant code de la route au profit des officiers formateurs relevant de la Gendarmerie royale, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et le contrôle routier relevant du ministère.

Il a, également, ajouté que cette rencontre vise à ouvrir un débat sur le guide de contrôle qui, après 07 ans de mise en service, est apparu qu’il contient des lacunes, notant que le ministère œuvre, dans un cadre de débat scientifique et approfondi et en concertation avec les tous les services chargés du contrôle routier au Maroc, à émettre des recommandations qu’il présentera au ministère afin qu’il prenne le nécessaire dans le domaine de la sécurité routière.

Cette session dédiée à la formation des formateurs dans le domaine de la sécurité routière et réunissant les contrôleurs aux niveaux du Ministère de l’Equipement et du Transport, de la Logistique et de l’Eau, et la Gendarmerie royale ainsi que la DGSN, constitue la première expérience quantitative au niveau national, a-t-il fait savoir.

Pour sa part, le Secrétaire Permanent du Comité National de Prévention des Accidents de la Circulation (CNPAC), M. Nasser Boulaajoul, a relevé que l’organisation de cette rencontre vise à prendre en considération les observations et les constatations des chargés du contrôle en ce qui concerne le Code de la route, notamment la loi 116-14 modifiant et complétant la loi 52-05 portant code de la route qui a été adoptée.

M. Boulaajoul a, en outre, souligné que cette session permet d’actualiser les procédures relatives à la bonne application du contrôle, et sensibiliser les contrôleurs sur l’importance du contrôle routier dans la réalisation des objectifs de la stratégie nationale intégrée de la sécurité routière, ajoutant que la problématique des accidents de la route est liée principalement au comportement et le volet relatif au contrôle est l’un des points d’entrée à ce comportement.

Les autres intervenants ont mis l’accent sur l’importance de cette rencontre qui constitue une valeur ajoutée pour cette catégorie de formateurs et qui vise à développer les connaissances, les concepts afin de renforcer les interventions de terrain.

Ils ont, aussi, noté que la réussite de la mission du contrôle reste tributaire du niveau de compréhension de cette catégorie du système de la route et les amendements qui ont été introduites.

Les participants à cette session de 03 jours, débattront plusieurs thèmes se rapportant aux dispositions du Code de la route, le transport professionnel, le chronotachygraphe (appareil électronique enregistreur de vitesse), réglementation et contrôle des transports spécifiques (le transport exceptionnel), et les indicateurs comportementaux.

Cet évènement sera marqué par l’organisation de trois ateliers ayant trait aux “nouvelles infractions à intégrer au niveau de la grille du guide de contrôle routier et la proposition des procédures y afférentes”, “le transport professionnel” et “examen de la grille des infractions du guide de contrôle”.MAP

slide_template:
default

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Log In

Create an account